Alexis Lefebvre
le 

Comment choisir son hébergeur web écologique ?

12 minutes de lecture

Troopers héberge des sites Web depuis plus de 10 ans, nous avons donc eu l’occasion de tester de nombreuses solutions. Dans le but de limiter l’empreinte carbone de nos serveurs, ceux de nos clients ainsi que d’assurer la souveraineté des données, nous avons dernièrement ré-étudié les différentes offres d’hébergement. On vous partage nos critères, quelques indicateurs pour vous y retrouver ainsi que notre sélection d’hébergeurs web écologiques.

Pourquoi opter pour un hébergeur web écologique ?

En plus de mettre à disposition de ses clients de l'espace sur ses serveurs pour que ces derniers puissent héberger leur site internet, un hébergeur web écologique s'engage à utiliser des technologies et des pratiques plus respectueuses de l'environnement dans son activité. Cela peut inclure l'utilisation de serveurs énergétiquement efficaces, l'utilisation d’énergies renouvelables pour alimenter ses centres de données, ou encore la mise en place de programmes de compensation carbone pour neutraliser les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par son activité.

Il est important de noter que l'hébergement de sites web peut avoir un impact significatif sur l'environnement en raison de la consommation d'énergie nécessaire pour faire fonctionner les serveurs et les centres de données. Selon le rapport de GreenIt, le numérique mondial serait responsable de 3,8 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’échelle mondiale. Les centres de données représentent 15 % de ce total. Choisir un hébergeur web écologique contribue à réduire cet impact. Favoriser et financer ces structures plus vertueuses leur permettent également de se développer davantage.

Nos critères pour sélectionner un hébergeur web écologique

Nous avons comparé plusieurs hébergeurs afin de trouver ceux qui répondent le mieux à nos besoins et critères.

Nos critères ne se limitent pas à l’aspect écologique, nous souhaitons en effet travailler avec des hébergeurs sécurisés, fiables, performants et dont le service client est efficace et réactif.

Localisation des serveurs

Il est important pour nous que les serveurs soient localisés en France. Ainsi les données sont proches de nos clients, l’hébergeur est soumis aux lois françaises et au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) qui s’applique pour les résidents de l’Union Européenne. Cela permet de garantir la confidentialité des données et de faciliter les échanges avec le service client si nécessaire.

Utilisation d’énergies renouvelables et engagement de l’entreprise

Nous favorisons les hébergeurs web dont les serveurs sont alimentés en énergies renouvelables : solaire, éolienne, hydraulique…

À savoir : il faut comprendre que tous les fournisseurs d’électricité utilisent le même réseau de distribution. Lorsqu’une entreprise ou un particulier souscrit à un contrat d’électricité verte, le fournisseur injecte celle-ci dans le réseau de distribution global en fonction des différentes énergies renouvelables utilisées. Il n’y a donc pas de risque de coupure si les panneaux solaires ou les éoliennes ont moins fourni d’électricité à un certain moment en fonction des conditions météo.

Au-delà de l’alimentation en énergie, se pose également le choix du système pour le refroidissement des serveurs qui peut largement affecter la consommation d’énergie.

Gestion du matériel

L’alimentation en énergie verte est importante, mais il est également important de regarder l’efficacité énergétique du matériel utilisé. Des équipements efficaces et économes permettent de moins consommer.

On regarde également leur gestion et leur cycle de vie. Les hébergeurs responsables allongent la durée de vie des serveurs au maximum afin de réduire la quantité de déchets électroniques. Il est également important de prendre en compte la politique de recyclage des équipements et des déchets électriques ou électroniques.

Aspects techniques

En tant qu’agence web, nous avons besoin de serveurs qui hébergent du contenu statique ou dynamique.

Le contenu dynamique évolue en fonction du temps, des utilisateurs et de leurs actions. Par exemple, les boutiques e-commerce sont des sites dynamiques. Les serveurs utilisés devront prendre cela en compte.

Le contenu statique est composé des pages HTML, des fichiers de style et des images, ce sont des ressources faciles à héberger, nous privilégions les sites statiques afin de limiter les ressources serveurs.

Dans le cas du contenu dynamique, il est nécessaire d’avoir un serveur capable d’exécuter du code écrit en PHP ou node, ainsi qu’une base de données, ce qui nécessite davantage de ressources que pour servir du contenu statique. Nous favorisons : Les serveurs virtuels : nous avons accès à un système d’exploitation complet, mais qui ne repose pas sur un serveur physique dédié. Les hébergements de type PaaS (Platform as a Service) qui nous demandent moins de maintenance : chaque projet a un environnement et une configuration dédiés.

Les indicateurs de mesure pour analyser les hébergeurs verts

Différents indicateurs permettent de mesurer objectivement l’efficacité des mesures mises en oeuvre et mettent en valeur les engagements environnementaux pris :

Le PUE (Power Usage Effectiveness) est un indice permettant de mesurer l’efficacité énergétique d’un datacenter. Il correspond au ratio entre l’énergie totale (équipements, éclairage, refroidissement…) utilisée par le datacenter sur celle dédiée uniquement aux serveurs. L’idéal est qu’il soit égal à 1. Pour cela, le refroidissement des serveurs doit se faire de manière naturelle comme avec le free cooling qui n’utilise pas de système de refroidissement. La source d’énergie utilisée, renouvelable ou non, n’est cependant pas prise en compte dans cet indice.

Le DCEM (Data Center Efficiency Management) est un indicateur qui mesure l’efficacité énergétique en fonction de la consommation d’énergie globale, l’efficacité énergétique des équipements, l’énergie réutilisée et les énergies renouvelables. Cet indicateur se veut plus complet que le PUE et permet de définir une classe de performance allant de A à I.

Les normes ISO comme l’ISO 50001 sur la performance énergétique et l’ISO 14001 sur la réduction de l’impact environnemental d’une entreprise peuvent également être utilisées. À noter que ces normes ne sont pas spécifiques aux datacenters.

Ces différents indices permettent d’évaluer objectivement l’engagement des hébergeurs web qui se disent écologiques. Comme beaucoup de domaines, attention au greenwashing de certains acteurs. Il peut être difficile de s’y retrouver, surtout lorsque certaines entreprises ne communiquent pas sur ces indicateurs malgré leurs engagements.

Notre sélection d’hébergeurs web écologiques

Nom*Localisation*Énergies renouvelables*Indicateur d'efficacité énergétiqueDurée de vie des serveurs
InfomaniakSuisse100 %1,117 à 10 ans
IkoulaFrance100 %--
ScalewayFrance (région parisienne)100 %1,3 et 1,15 pour les datacenters construits depuis 2018jusqu’à 10 ans
StratosfairFrance (Bretagne)100 %--
OVHFrance (Roubaix et Strasbourg)78 % en 2021,1,28jusqu’à 10 ans
Clever CloudFrance0 %--

*Sous réserve d’évolution de l’offre de service

Infomaniak

Infomaniak est un hébergeur web suisse fondé en 2000. Les serveurs sont eux aussi basés en Suisse. On peut le qualifier comme l’un des leaders de l’hébergement web vert. En effet, il a de nombreux engagements écologiques : l’électricité achetée est composée de 100% d’énergies renouvelables, les serveurs sont refroidis naturellement, sans climatisation. L’entreprise est engagée et communique sur ses démarches, ses engagements ainsi que sur les certificats ou récompenses qu’elle a obtenus.

La communication et les démarches réalisées par Infomaniak nous ont beaucoup plu, mais nous avons exclu ce choix, car cela aurait obligé la majorité de nos clients — basés en France ​​— à faire transiter leurs données jusqu’en Suisse. Nous avons préféré nous concentrer sur les hébergeurs basés en France.

Ikoula

Fondé en 1998, Ikoula est un hébergeur web français qui utilise 100% d’énergie renouvelable pour ses datacenters. L’entreprise privilégie des équipements à faible consommation électrique et recycle ses déchets informatiques. Les serveurs sont basés en France.

Nous n’avons pas testé leurs offres, néanmoins les serveurs privés virtuels semblent intéressants, car ils offrent une grande granularité : on peut ajuster le nombre de cœurs disponibles, la quantité de RAM ou l’espace disque de façon indépendante. De plus, cet hébergeur a l’originalité de proposer un hébergement sur Raspberry Pi qui n’existe pas chez les autres hébergeurs.

Scaleway

Scaleway est un hébergeur français dont une grande partie des datacenters, alimentés en énergie renouvelable, sont basés dans la région parisienne. L’entreprise est très transparente sur les sources d’énergies et les systèmes de refroidissement utilisés. Elle communique également sur les certifications et les indicateurs de ses différents datacenters.

Scaleway répond totalement à nos critères, néanmoins le peu de serveurs virtuels disponibles et l’obligation de devoir payer des frais d’installation sont des freins à l’installation de nouveaux serveurs. On peut voir par exemple une page récapitulative montrant entre autres le PUE et la consommation électrique du Datacenter 5.

Stratosfair

Fondé en 2020, Stratosfair est un hébergeur basé en Bretagne qui se veut vert et de proximité. L’entreprise souhaite construire un réseau de datacenters locaux et alimentés en énergies renouvelables produites sur place. Le premier site a été construit à Lanester dans le Morbihan en Bretagne.

L’offre était jusque-là dédiée à des TPE, PME ou collectivités locales. Nous aurions aimé tester les nouvelles offres d’hébergement de Stratosfair, mais elles ne sont pas encore ouvertes au public. Affaire à suivre !

OVH

OVH est un hébergeur français fondé en 1999. L’entreprise dispose de datacenters dans différents pays (France, Canada, Royaume -Uni, Australie, Allemagne…) et laisse la possibilité de choisir la localisation de son serveur. L’entreprise communique sur ses engagements et sur ses différents indicateurs environnementaux. Bien qu’ils n’utilisent pas encore 100 % d’énergie renouvelable, ils se rapprochent de cet objectif année après année. L’entreprise vise les 100 % d’énergie renouvelable d’ici 2025.

Nous avons fait le choix d’héberger nos futurs projets sur des serveurs privés virtuels hébergés par OVH. Nous sommes très satisfaits des hébergements qu’ils proposent sans frais d’installation et évolutifs en quelques clics (par exemple, pour doubler le nombre de cœurs du processeur ou l’espace disque).

Clever Cloud

Clever Cloud a un modèle différent des hébergeurs présentés précédemment. Leur solution de PaaS proposée nous a plu, car elle facilite et réduit le temps des déploiements. En effet, elle permet de ne pas se soucier de toute la partie infrastructure et elle s’occupe de lancer et de faire tourner les applications. Clever Cloud a pour but de limiter les consommations inutiles tout en gardant un niveau de service identique en optimisant l’utilisation des serveurs. Leur démarche est différente, mais ils ont également la volonté de réduire leur empreinte environnementale et celle de leurs clients. L’entreprise n’a malheureusement pas encore d’engagement en termes d’utilisation d’énergies renouvelables. Cependant leur nouvelle offre en collaboration avec Scaleway nous offre le meilleur des 2 mondes : la flexibilité et le confort de Clever Cloud et les performances environnementales de Scaleway.

Le cas de l’hébergement vert de contenu statique

Pour le contenu statique, nous avons commencé par nous orienter vers la solution Cloudflare Pages qui est alimentée à 100 % en énergies renouvelables et qui dispose d’un réseau mondial.

Cependant nous avons abandonné cette solution, car nous n’avions plus la souveraineté des fichiers, nous avons préféré revenir à une architecture 100 % gérée par Troopers.

Hébergement web et impact du numérique

Comme on l’a mentionné au début de cet article, le numérique mondial serait responsable de 3,8% des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’échelle mondiale. Ce chiffre est estimé à 5,5% d’ici 2025 d’après l’étude de GreenIt. Dans ce rapport, on constate que la consommation électrique des datacenters ne se trouve qu’à la 4e place quand on analyse les différents impacts environnementaux du numérique. Voici le classement, en partant du plus important en termes d’impact :

  1. Fabrication des équipements destinés aux utilisateurs (smartphones, ordinateurs, télévision, écrans, objets connectés, etc.) ;
  2. Consommation électrique des équipements des utilisateurs ;
  3. Consommation électrique du réseau informatique ;
  4. Consommation électrique des centres informatiques (datacenters) ;
  5. Fabrication des équipements réseau ;
  6. Fabrication des équipements hébergés par les centres informatiques (serveurs, etc).

Parmi ce classement, on distingue les utilisateurs, les centres informatiques et les réseaux. Les réseaux sont ceux qui relient les utilisateurs aux datacenters.

Bilan GESFabricationUtilisationTotal
Utilisateurs40%26%66%
Réseau3%16%19%
Centres informatiques1%14%15%
44%56%

Source : Étude "Empreinte environnementale du numérique mondial", Frédéric Bordage

Si le choix de l’hébergeur web est un des leviers pour limiter son impact environnemental, ce n’est pas le seul à prendre en compte pour réduire l’impact du numérique. En effet, on constate que les centres informatiques sont responsables de 15% des émissions de GES alors que les utilisateurs sont à l’origine de 66% de ces émissions, dont 40% dues à la production de matériel. C’est pourquoi la gestion et le renouvellement des équipements électroniques au sein de l’entreprise, mais également au niveau personnel n’est pas à négliger. Pensez également à d’autres leviers comme l’éco-conception pour rendre les sites web et les applications moins énergivores et ainsi limiter leur impact environnemental.

Chez Troopers, nous avons choisi d’héberger nos futurs projets chez OVH et chez Scaleway grâce à Clever Cloud. L’offre d’OVH n’utilise pas (encore) 100% d’énergies renouvelables comme les autres hébergeurs de ce comparatif mais elle correspond à nos besoins en termes de performance et de fonctionnalités techniques. Et la solution PaaS fournie par Clever Cloud et hébergée par Scaleway s'aligne avec nos attentes en terme de facilité d’utilisation et de haute performance environnementale.

N’hésitez pas à nous contacter, que ce soit pour concevoir votre application web ou pour nous confier la gestion de votre hébergement.