Gwenn Meynier
le 

Passer de Slack à Mattermost : un retour d'expérience

4 minutes de lecture

Chez Troopers comme dans beaucoup d'agences web, on utilisait Slack. C'est pratique, gratuit et il y a un bot pour chercher des gifs rigolos. Sauf que voilà, Slack, c'est un outil centralisé et possédé par Salesforce. Toutes nos conversations sont enregistrées sur des serveurs américains et on ne peut même pas consulter les messages les plus anciens sans payer. Dans le cadre d'un dé-GAFAMisation de nos outils, nous avons cherché une alternative, et c'est lors d'une panne de l'outil que nous avons installé et adopté Mattermost, un outil très similaire, mais hébergé sur nos serveurs. Après quelques adaptations, l'outil est adopté par tou⋅s⋅tes, malgré quelques soucis qui traînent...

La commission dégafamisation et la panne Slack

Pour rejoindre nos valeurs et nos pratiques, nous avions lancé une commission de dé-GAFAMisation de nos outils. Nous utilisons trop la suite Google et d'autres outils propriétaires et notre souhait était de réfléchir à des outils alternatifs, en restant en concordance avec nos besoins. Parmi les outils à changer, il y avait Slack. Outre l'aspect du contrôle des données évoqué dans l'introduction, l'absence d'historique dans la version gratuite peut engendrer des problèmes. Plusieurs pistes ont été étudiées, il existe de nombreuses alternatives telles que RocketChat, Matrix ou encore ce bon vieux XMPP. C'est la simplicité d'installation de Mattermost, ainsi que son interface très similaire à Slack qui nous a premièrement attirés. En janvier 2021, il y a eu une panne généralisée de Slack, nous étions donc obligés d'utiliser les mails pour communiquer. Comme nous avions déjà réussi à monter une instance de Mattermost pour tester cet outil, et vu l'efficacité de la solution dockerisée, nous avons mis en place le soir-même cette solution-là. Dès le lendemain, tous les Troopers pouvaient discuter via ce nouvel outil.

Une adaptation nécessaire

Peu après le passage à Mattermost, nous avons proposé un petit sondage aux collègues pour voir si nous restions sur cet outil ou si nous retournions sur Slack. Nous avons également répertorié les points forts / points faibles par rapport à Slack dans notre wiki interne.

sondage mattermost 2.png L'interface de Mattermost est similaire à celle de Slack mais nos utilisateur⋅ices ont tout de même dû s'adapter

Le principal défaut de cette solution est évidemment le fait de devoir utiliser un nouvel outil avec une nouvelle application, tout en gardant Slack étant donné que nos clients n'ont pas changé d'outils. Nous avons exploré plusieurs pistes de ponts entre Slack et Mattermost pour palier ce problème, mais aucun ne convient à 100 %. La principale fonctionnalité qui manquait au lancement était le système de fil de discussion introduit par Slack. Cette fonctionnalité a été ajoutée à Mattermost quelques mois plus tard. Le principal avantage était de pouvoir conserver tout l'historique de conversation (et même récupérer l'historique du Slack via l'export qui a été fait pour la transition).

sondage mattermost 1.png Malgré les points négatifs, tout le monde a souhaité continuer sur l'utilisation de cet outil

Docker : migration difficile

Lors de l'installation initiale de l'outil, nous avons utilisé le docker maintenu par la communauté. Dans les mois qui ont suivi, mattermost a mis en place une solution dockerisé officielle et la version communautaire a été déprécié. La documentation officiellement proposée pour migrer d'une solution à l'autre consiste, encore à ce jour, d'un script de migration de la base postgres et d'une issue github. Nous sommes restés sur la configuration communautaire qui fonctionne toujours bien, étant donné la complexité de migration. Nous avons mis plusieurs fois à jour l'outil pour profiter des dernières fonctionnalités et mises à jour de sécurité sans qu'il y ai le moindre souci. Nous avons dû migrer l'instance de serveur, ce qui s'est passé sans problème avec seulement une courte interruption de service.

Conclusion : it just works

En automne 2022, soit presque 2 ans après la panne de Slack, les Troopers sont à l'aise avec Mattermost, et les ajouts de nouvelles fonctionnalités comme les Boards ont même été adoptés pour suivre les posts sur les réseaux sociaux et les participations aux événements. Il n'y a eu quasiment aucune interruption de service et nous avons le contrôle complet sur la solution et les données. Malheureusement, nous n’avons toujours pas trouvé de solution de pont efficace avec Slack, qui reste nécessaire pour certains clients.

Et vous, quelle solution utilisez-vous avec votre équipe et vos partenaires ? Avez-vous réussi à trouver une solution efficace pour faire le pont avec Slack ? Dites-le nous sur les réseaux sociaux !